Balzac Paris
x Le Relais

BALZAC PARIS X LE RELAIS

Nous sommes fiers d’être partenaire du Relais et de soutenir le rôle qu’il joue dans l’économie circulaire !

Depuis nos tous débuts et dans notre démarche T.P.R (Toujours Plus Responsable), nous avons choisi d’entreprendre autrement et d’être impliqués de A à Z dans le cycle de vie de nos vêtements. 
Être une marque responsable, c’est aussi se soucier de l'avenir des vêtements que nous vendons… Rien ne se perd, tout se transforme.

LE VENDREDI RESPONSABLE

Chez Balzac Paris, nous aimons voir les choses autrement. 

Depuis nos tous débuts, nous avons fait le choix de vous offrir une mode T.P.R, Toujours Plus Responsable, avec pour mot d’ordre : des prix justes. Aujourd'hui, nous réduisons notre marge, mais différemment...

Nous nous engageons à verser 10€ par commande à l'Association Le Relais Sénégal pour financer des panneaux solaires pour le village de Terokh.

JE CONTRIBUE AU PROJET

On vous en dit plus...

Saviez-vous que le Relais a également des centres de tri en Afrique et qu'il soutient les populations grâce à une économie locale ?

L'association, le Relais Sénégal, a décidé en 2011 de lancer dans le petit village de Terokh, un jardin maraîcher pour créer des emplois.

Grâce à ce projet, pas moins de 20 à 30 personnes parviennent à gagner au fil des ans, des revenus mensuels et réguliers (en Afrique, un salaire permet de faire vivre 4 à 5 personnes). 

Pour avoir de beaux légumes, il faut de l'eau. Or le Relais Sénégal la puise dans un forage, et cela ne se fait pas sans énergie ! 

Le problème c'est que 80 % de l'électricité du Sénégal est créée à partir de produits pétroliers importés et que le coût de l’énergie nécessaire pour l'irrigation ne permet pas à ce projet d’avoir une autonomie financière.  

Dans le but de réduire ses coûts d’irrigation, d’année en année, le projet maraîcher doit donc diminuer ses surfaces cultivables et licencier des ouvriers agricoles. 

Pour assurer un futur serein, aussi bien sur le plan humain qu'environnemental, le jardin a donc besoin de panneaux solaires alimentant les pompes d’irrigation.

Retour en arrière…

Il y a un an, on vous avait fait une promesse !

La promesse que toute l’équipe prenne de son temps pour passer une journée de bénévolat auprès d’un des Relais : le Relais Val de Seine.

Certains sont allés collecter les vêtements en Ile-de-France, d’autres ont trié tous les vêtements réceptionnées au centre de tri ou ont joué aux conseillers dans les boutiques de revente Ding Fring. Une expérience enrichissante qui nous a tous marqué. 

Découvrez Le Relais

Le Relais, qu'est-ce que c'est ?

Rien ne se perd, tout se transforme. On vous explique ce qu'est Le Relais et ce que deviennent les vêtements que vous donnez !

Le Relais en quelques mots?

Le Relais et ses partenaires, sont les seuls opérateurs à maîtriser toute la chaîne de la valorisation textile en France : ils assurent 68% de la collecte textile, gèrent 30 centres de collecte et 20 centres de tri et valorisent 97% des textiles collectés.

En développant l’activité textile et en prenant en charge toute la filière – la collecte, le tri, la valorisation –, le Relais crée des emplois durables pour des personnes en réinsertion professionnelle. En 35 ans, plus de 2 900 emplois ont ainsi été créés. 

 

Que se passe-t-il quand vous envoyez des vêtements au Relais ? 

Option 1 : Ils sont en bon état et sont donc revendus en seconde main à prix attrayants dans les 84 boutiques Ding Fring du Relais ou destinés à l’export, notamment dans les Relais africains.

Option 2 : Il ne peuvent plus être portés et sont recyclés par Le Relais dans le cadre de la production de chiffons d’essuyage pour l’industrie, ou pour la fabrication de matières à partir desquelles est notamment fabriqué l’isolant Métisse®.

La boucle est bouclée. Après avoir passé des journées auprès du Relais Val de Seine pour collecter, trier et valoriser les textiles de l'Île-de-France, l’équipe est heureuse de vous faire participer, une fois de plus, à notre engagement ! Vous étiez déjà nombreuses à nous avoir envoyé vos textiles en novembre 2018 et nous espérons que vous serez encore plus cette année !

— Chrysoline, Co-Fondatrice

En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Pour plus d’informations sur le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte.