Vous avez dit...
Mode locale ?

Oui ! Évidemment ! Le made in France, c'est quelque chose qui nous tient à cœur.

Pour des raisons économiques, pour maintenir des prix de revient accessibles, c'est pour l'instant assez compliqué. Alors nous sommes allés voir ailleurs pour faire fabriquer notre garde-robe... 

Mais la plupart du temps, pas très loin. Nous avons essentiellement développé des partenariats avec des entreprises européennes, plus spécifiquement portugaises. Et, bien sûr, ce n'est pas en avion que nos vêtements sont acheminés jusqu'à Paris mais en camion pour limiter l'empreinte écologique. Pour nos bijoux, nous avons réussi, en revanche, à développer un réseau artisanal en grande partie français et même plus précisément situé en Île de France où il y a un incroyable savoir-faire en la matière. Et si on est très fier de ce made in Paris, c’est aussi très pratique : certains des ateliers étant situés à 10 minutes à pieds de nos bureaux !

Découvrir nos bijoux

Et après ?

Si pour nos collections de bijoux, nous avons misé sur des ateliers ultra-locaux, nous avons encore du travail du côté du sourcing de la métallerie, toutes ces petites pièces qui font nos jolis bijoux.

On cherche, on questionne, on demande, pour pouvoir vous spécifier très vite, d'où viennent la petite chaîne, le pendentif adorable ou encore le fermoir de nos colliers, bracelets ou encore boucles d'oreilles. Bien sûr, nous ne négligeons pas nos autres créations. On est sur tous les fronts. Cet hiver pour la première fois, nous allons proposer un cardigan et un pull 100% français soit fabriqués avec de la laine de moutons français filée en France et tricotés dans une usine française. C'est ça le Toujours Plus Responsable. 

On est très fiers de notre collier Aldric en argent doré à l'or fin 3 microns qui illustre parfaitement notre démarche TPR. Ce précieux bijou est fabriqué à la main dans un atelier parisien.

Ce n'est pas tous les jours facile d'être Toujours Plus Responsable !

Soyons honnêtes, pour nous travailler avec des fournisseurs français n'est pas aisé.

Nous sillonnons les salons pour les rencontrer mais avec notre démarche de séries limitées, le volume de nos commandes est souvent trop juste pour les intéresser. Et puis, nous sommes exigeants nous voulons systématiquement voir l'envers du décor, nous vérifions chaque détail. Il faut beaucoup de patience pour répondre précisément à nos questions. Mais nous avons souvent la bonne surprise de constater que certaines entreprises qui nous avaient claqué la porte au nez nous accueillent sur leur stand la saison suivante à bras ouverts pour nous montrer des innovations qui pourraient correspondre à nos attentes. Alors, oui, nous sommes heureux : ça bouge !

Travailler localement, cela signifie, préserver des savoir-faire français. En Île de France par exemple, il y a un riche artisanat autour du bijou. Il n'y avait donc aucune raison que l'on aille voir ailleurs. Nous choisissons évidemment soigneusement nos ateliers, ainsi nous travaillons avec un estampeur qui a une certification écologique. Évidemment, nous ne pouvons pas connaître précisément l'origine de l’anneau ajouté à l'estampe... Mais à Paris, le milieu est petit, sérieux

— Maria, styliste accessoires et cuir

En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Pour plus d’informations sur le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte.